Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 14:00

 

En 1620, le  Mayflower (ou Fleur de Mai)  quitte le porte de Plymouth . A son bord se trouvent 102 immigrants anglais , ceux qu’on appellera par la suite les « Pères pèlerins ». (« The Pilgrim fathers »). Ils  fuient les persécutions de Jacques Ier et partent à la recherche d’une terre où ils seraient libres de pratiquer leur religion.

Ces Européens sont les premiers colons à s’établir durablement en Nouvelle-Angleterre, où ils décident de fonder la ville de Plymouth.

 

Le Mayflower dans le port de Plymouth peint par William Halsall (1882).



L’épisode du Mayflowr est considéré comme l’origine des États-Unis car il pose les bases de certains des grands principes américains : ;les États-Unis considérés comme une Terre Promise, une novelle Jérusalem, une terre où on est libre de pratiquer sa religion et construire une nouvelle vie, indépendamment de ses origines.


Les voyayeurs adoptent un texte (The Mayflower Compact) définissant les principes fondateurs de la colonie : la référence à Dieu ; l’égalité entre les individus ; la souveraineté populaire.

 

The Mayflower Compact

(11 novembre 1620)

« Au nom de Dieu, Amen, Nous, soussignés, loyaux sujets de notre auguste souverain Jacques, par la grâce de Dieu Roi de Grande-Bretagne, de France et d’Irlande, Défenseur de la Foi...
Ayant entrepris, pour la gloire de Dieu et le progrès de la Foi chrétienne, Pour l’honneur de notre roi et de notre Patrie, un voyage à cette fin d’établir la première colonie dans la partie nord de la Virginie ; par la présente, solennellement et mutuellement, en présence de Dieu et d’un chacun, nous convenons de nous constituer tous ensemble en un Corps social civil, en vue de notre meilleure organisation et sécurité, et de la poursuite de ces susdites Fins ; en vertu de quoi décrétons, constituons, établissons telles justes lois, égales pour tous, et ordonnances, actes, constitutions, charges, selon que de temps à autre il sera jugé opportun et convenable pour le bien général de la Colonie ; à quoi dûment promettons Soumission et Obéissance.

En foi de quoi avons ici soussigné au Cap Cod le onzième jour de novembre, en l’année 1620 du Seigneur, sous le règne de notre Souverain seigneur Jacques, Roi d'Angleterre, de France et d’Irlande, le dix-huitième et d’Écosse, le 54e. »

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Rubriques