Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 16:05

La colonisation est un phénomène fondamental des XIXè-XXè siècles et s'incrit dans le phénomène plus large de l'impérialisme. Les anénes 1880-1900 marquent l'apogée de l'expansion coloniale.
La colonisation doit être abordée sous plusieurs angles:
- la conquête de territoires à des fins économiques et/ou politiques qui débouchent sur la formation d'empires coloniaux;
- la suprématie européenne dont le colonialisme est une des formes;
- la dimension idéologique et culturelle: le colonisateur construit une figure du colonisé en même temps qu'il exporte ses valeurs et ses idées; le colonisé subi une domination qu'il remet progressivement en cause.



Plusieurs sites ou pages Internet doivent être consultés :

- La Bibliothèque Nationale de France propose sur son site Gallica des parcours sur l'Afrique colonisée. La navigation la plus simple est de passer par la rubrique intitulée "Parcours thématiques".

- Plusieurs sites présentent des expositions virtuelles ou des documents iconographiques:
Les Français d'Oujda à l'époque coloniale, 1907-1956;

Saint-Louis du Sénégal.


- Les Archives départementales du 94 présentent une exposition virtuelle intitulée Quand les colonies s’exposent à Vincennes : mythes et réalités des années 1930.


- Un texte fondamental sur la question du colonialisme: le Discours prononcé à la Chambre des députés le 28 juillet 1885 par Jules Ferry.


- Le site "L'histoire par l'image" du Musée d'Orsay propose 46 études sur le thème Colonie-Colonialisme.


Il est possible de lire des articles publiés en ligne qui abordent différents aspects du système colonial:
- Charles-Robert Ageron, "L'Exposition coloniale de 1931 : mythe républicain ou mythe impérial", in Les lieux de mémoire. La République (dir. Pierre Nora) (1984), éd. "Quarto" Gallimard, 1997, p. 493-515.
- Jean Sprecher, "Le statut de l’Algérie et de ses habitants"
- Charles-Robert Ageron, "Le « parti » colonial"
- Nicolas Bancel, Pascal Blanchard et Sandrine Lemaire, "Des exhibitions racistes qui fascinaient les Européesn. Ces zoos humains de la République coloniale",  Le Monde Diplomatique, août 2000, pages 16 et 17.



L’attrait pour les zoos humains
En 1906, la France possède le deuxième Empire colonial au monde après le Royaume-Uni. Ces conquêtes ont permis de retrouver une fierté nationale mise à mal depuis la défaite de 1870. Même si l’opinion publique ne demande pas une poursuite effrénée de ce processus, la domination française en Afrique et en Asie suscite une réelle volonté de découvrir ces contrées « exotiques ».
Les expositions coloniales cherchent à répondre à cette curiosité de la population. L’année 1906 voit l’organisation d’une exposition à Paris mais également à Marseille. Le principe en est simple : il s’agit de reconstituer des espaces dédiés à la découverte des territoires colonisés. Tous les domaines sont concernés : l’architecture, les modes vestimentaires, la façon de vivre, les pratiques rituelles… Pour ce faire, de véritables villages indigènes sont construits et des personnes sont déplacées pour « peupler » ces décors factices. Quelques animaux caractéristiques accompagnent ces populations. La représentation est prête, les spectateurs peuvent affluer, les zoos humains sont à la mode. Vincent DOUMERC

Partager cet article

Repost 0

commentaires

plombier paris 15/02/2015 12:01

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Présentation

Rubriques