Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 17:58

"Recensement de la population de 2006. a croissance retrouvée des espaces ruraux et des grandes villes",

Jean Laganier et Dalila Vienne, Département de l'Action régionale, Insee.

 


Résumé
Alors que durant les années 1980 et 1990 le dynamisme démographique de la France métropolitaine était porté surtout par les périphéries urbaines, désormais ce sont tous les types de territoires qui en bénéficient. En 2006, la population reste concentrée autour du pôle parisien et des grandes agglomérations. Mais certains territoires éloignés des villes se densifient fortement. La population des espaces ruraux augmente au même rythme que celle de l'ensemble du territoire français (+  0,7 % par an). En parallèle, de nouvelles zones de densification urbaine apparaissent le long des infrastructures et de certaines frontières. À l'intérieur des pôles urbains, les villes-centres connaissent un regain démographique, particulièrement dans les plus grandes agglomérations. Dans le Nord, l'Est et les grandes villes, où la population est plus jeune qu'ailleurs, le dynamisme démographique vient essentiellement d'un nombre de naissances très supérieur à celui des décès. L'attrait du Sud et de l'Ouest est toujours très fort, tandis que le grand bassin parisien marque le pas.


Synthèse

- 113 habitants au km² en 2006;

- Une forte concentration de la population;

- Le retour à la croissance des espaces ruraux et des villes-centres;



- Soldes naturels positifs  : au Nord, à l'Est, dans les grandes villes;

- De Bordeaux à Nice : les villes du Sud très attractives

- Le solde migratoire apparent;

- Régions : des formes de croissance hétérogènes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Rubriques