Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 18:20

La guerre a été déchaînée par l'Allemagne malgré les efforts de la France, de la Russie et de l'Angleterre pour maintenir la paix. A l'appel de la Patrie, vos frères, vos fils et vos maris se sont levés et demain ils auront relevé le défi. Le départ pour l'armée de tous ceux qui peuvent porter des armes laisse les travaux des champs interrompus. La moisson est inachevée, le temps des vendanges est proche. Au nom du gouvernement de la République, au nom de la Nation tout entière groupée derrière lui je fais appel à vos vaillances, à celles des enfants que leur âge seul et non leur courage dérobe au combat. Je vous demande de maintenir l'activité des campagnes, de terminer les récoltes de l'année et de préparer celle de l'année prochaine. Vous ne pouvez pas rendre à la Patrie un plus grand service. Ce n'est pas pour vous, c'est pour Elle que je m'adresse à votre cœur. Il faut sauvegarder votre subsistance, l'approvisionnement des populations urbaines et surtout l'approvisionnement de ceux qui défendent à la frontière, avec l'indépendance du pays, la Civilisation et le Droit.

Debout donc femmes françaises, jeunes filles et fils de la Patrie ! Remplacez sur le champ du travail ceux qui sont sur le champ de bataille. Préparez-vous à leur montrer demain la terre cultivée, les récoltes rentrées, les champs ensemencés ! Il n'y a pas dans ces heures graves de labeur infime, tout est grand qui sert le pays. Debout, à l'action, au labeur ! Il y aura demain de la gloire pour tout le monde.

Vive la République! Vive la France !

Pour le Gouvernement de la République : le Président du Conseil des Ministres René Viviani

2 août 1914

 



Ce document imprimé est un placard affiché dans les lieux publics [moyen encore largement utilisé en raison de l'inexistence d'autres moyens de communication]

Il s'agit d'un  discours officiel prononcé dès la mobilisation par le président du Conseil René Viviani (1863/1925) socialiste indépendant devenu président du Conseil en juin 14. dans un contexte d' « union sacrée », alors que la guerre vient d'éclater, cet appel patriotique  s'adresse à ceux qui formeront bientôt l' »arrière ».


 
Un appel patriotique

En quelques phrases Viviani résume à la fois les buts de guerre de la France et l'état d'esprit de l' « union sacrée ». Viviani met en avant la notion de guerre défensive : c'est l'Allemagne qui est présentée comme l'agresseur, la France devant se résoudre à défendre les grands principes. Cette guerre subie est menée au nom de « la Civilisation et le Droit » contre l'arbitraire despotique régnant en Allemagne. La force du sentiment patriotique et des valeurs qui le fonde explique l' « Union Sacrée », l'alliance de tous les partis politiques pour défendre la Patrie, qui s'impose alors.


 

Préparer un après-guerre très proche

Ce discours témoigne de l'idée dominante en août 19414 d'une guerre courte. Les autorités civiles et militaires françaises n'ont ainsi prévu aucun plan de ravitaillement ou de production de guerre. De manière très significative, Viviani s'adresse uniquement aux populations rurales. Le monde urbain et industriel est totalement éludé. Dans un payas encore très rural, la mobilisation intervient   en pleine période des grands travaux agricoles. Il faut donc que la main-d'œuvre masculine soit provisoirement remplacée par les femmes et les enfants. Mais en courte 14, on pense que cette situation sera de courte durée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

media 28/03/2015 00:38

Ça date déjà de beaucoup, mais c'est un texte très intéressant!

Présentation

Rubriques