Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 13:14

La place de la République est ornée  d'une statue en bronze de la République édifiée entre 1880 et 1883. Cet ensemble monumental exprime  un programme idéologique. La IIIè République met en scène une histoire, un contenu précis. Il pourrait répondre à la question : comment veut se présenter la IIIé République ? Quelles filiations revendique-t-elle ? De quelle république s'agit-il ?




Contexte : la république conquise par les républicains

 En février 1879, l'élection de Jules Grévy à la présidence de la République achèvera le processus de conquête du pouvoir par les Républicains.



Une République de combat


La République des frères Morice est une République de combat. La place choisie pour édifier cette statue n'est pas innocente : la place aujourd'hui nommé place de la République s'appelait sous le Second Empire place du château d'eau et avait été aménagée par Haussmann avec le percement du boulevard de Magenta, de celui des Amandiers (avenue de la République)  et du boulevard du Prince-Eugène (boulevard Voltaire) et de la construction de la caserne du Prince-Eugène (plus tard nommée du Château d'Eau ). En 1866, l'architecte de la Ville de Paris Gabriel Davioud  construisit les Magasins réunis.

En 1878, le Conseil municipal de Paris, dominé par les radicaux alliés aux socialistes, proposent d'édifier un monument à la gloire de la République dans la capitale. Dans un Paris largement façonné par les travaux d'Haussmann, les républicains veulent « républicaniser » l'espace, manifester physiquement le retour de la République. Léopold Morice et son frère Charles remportent le concours lancé en 1880. Le projet de Jules Dalou, ancien communard récemment amnistié, n'est pas choisi pour la place de la république mais sera installé place de la Nation.


La statue en bronze de la République, haute de 9.50 est orné d'attributs qui la présente sous un aspect sinon guerrier, du moins combattant : une toge à l'antique, un baudrier; le bonnet phrygien; le rameau d'olivier; les Tables de la Loi ( "Droits de l'homme").


Les trois grandes statues de pierre qui se détachent du piédestal ajoutent les bienfaits de la République :

l- a Liberté tenant des fers brisés et brandissant un flambeau (liberté),

- l'Egalité tenant le drapeau tricolore et une équerre à niveau (égalité)

- la Fraternité entourés d'attributs agricoles (prospérité) et d'enfants en train de lire (instruction).
- Au pied de l'ensemble, un lion (le peuple) protège l'urne, symbole du suffrage universel.


 
 Place de la République dans les années 1900

Une République modérée

Les 12 bas-reliefs qui décorent douze bas-reliefs en bronze représentent des évènements majeurs à l'origine de la IIIé République. A partir d'un tableaux analytiques distinguant les périodes et les thèmes, on peut faire les remarques suivantes :

- la RF française comme période fondatrice: c'est elle qui ccomporte le plus de références:

- la République un  régime reposant sur les droits de l' homme universels:

- la nation socle de la République: 2 bas-reliefs abordent illustrent directement ce thème;

- une république modérée : plusieurs épisodes ou évènements sont éludés : le gouvernement révolutionnaire de salut public et la Terreur ; l'esquisse de république sociale sous la Seconde République et les journées de Juin 1848 ; la Commune de Paris de 1871.





La révolution française (1789-1794)

Une longue reconquête (1815-1870)

La  IIIè République

La conquête de la République

- Serment du jeu de Paume (20 juin 1789)

- Prise de la Bastille (14 juillet 1789)

- Première séance de la Convention et abolition de la royauté (21 septembre 1792)

Les "Trois Glorieuses" (19 juillet 1830)





Proclamation de la République (4 septembre 1870)

La nation

- Fête nationale de la Fédération (14 juillet 1790)

- L'Assemblée proclame "la Patrie en danger" 11 juillet 1792

- Victoire de Valmy 20 septembre 1792

- 13 Prairial de l'An  2 (16 mai 1794)



Les droits de l'homme

- Abolition du régime féodal et des privilèges (4 août 1789)

Proclamation de l'abolition de l'esclavage (4 mars 1848)






Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Rubriques