Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 12:41

L'offensive allemande du 10 juin 1940 provoque un effrondrement complet de la France dont le symbole est représenté par les centaines de milliers de Belges et de Français qui fuient l'avancée des troupes allemandes. L'année 40 constitue un traumatisme majeur qui plonge les Français dans le plus grand desarroi. L'historien et résistant Marc Bloch la qualifiera d'"étrange défaite".




L''offensive allemande de mai 1940 : débâcle de l''armée française et exode des populations devant l''avancée de la Wehrmacht



Dès le 17 juin, Pétan a annoncé dans un message radiodiffusé sa décision de mettre un terme à la guerre. Le 22 juin 1940 à Rethondes la France signe l'armistice avec l'Allemagne. Il redessine la carte du territoire français en fonction d'objectifs géopolitiques et idéologiques.

 


Des clauses politiques: la France neutralisée

- neutralisation du potentiel militaire français;
- frais d'occupation (fixés à  400 M par jour en août) ;

- livraison de tous les réfugiés allemands antifascistes réclamés par la Gestapo ;

- Article 3 : "le gouvernement français invitera immédiatement toutes les autorités et tous les services administratifs français en territoire occupé à se conformer aux réglementations des autorités militaires allemandes et à collaborer avec ces dernières d'une manière correcte."  Cet article annonce la politique de « collaboration d'État ». Dans l'esprit de Pétain, l'Allemagne a gagné la guerre. La France doit donc préparer sa place dans une future Europe allemande. L'armistice est conçue comme une étape vers un traité de paix (dont Hitler ne veut pas en fait !).

           

 

Une France démembrée

La France est démembrée en plusieurs zones distinctes :

1. zone Sud : celle où régime de Vichy autorité complète, coupée du Nord par la ligne de démarcation qui fonctionne progressivement comme une frontière.

2. zone occupée au Nord : à l'intérieur, 3/5 du territoire.

Deux sous-zones:

                        - interdite : difficulté pour s'y rendre.

                        - réservée : en vue d'une annexion future.

3. Nord-Pas-de-Calais : rattachée au commandement allemand de Bruxelles.

4. Alsace et Moselle : rattachées au Reich. ces territoires sont rapidment aryanisés: expulsion des juifs et des francophiles (60 000 Mosellans expédiés en zone libre par ex) ; germanisation forcée : interdiction de parler français en public; hommes enrôlés dans l'armée allemande ou la SS à partir de 1942 (100 000 Alsaciens et 30 000 Lorrains "Malgré nous"); 10 000 Mosellans déportés en Bavière, Silésie, Sudètes.


Des objectifs géopolitiques et idéologiques

Les clauses imposées par Hitler répondent à deux grands types d'objectifs :
- isoler l'Angleterre (avec laquelle Hilter pouvoir signer une paix);
- neutraliser la flotette française  stationnée en Algérie et à Toulon;

- limiter les frais et les besoins de troupes d'occupation  en maintenant une administration française et en imposant un financement de ceux-ci par la France;
- disposer de certains territoires à des fins militaires et stratégiques
- mettre en oeuvre les théories raciales nazines.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Rubriques