Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 12:23

Les réponse aux questions doivent être construites, développées et argumentées en utilisant les notions et le vocabulaire contenus dans la leçon.






Document 1

L'éphébie à Athènes au Ve siècle av. J.-C.

« Les jeunes gens sont inscrits parmi les membres du dème(1) à l'âge de 18 ans. Au moment de l'inscription, les membres du dème, après serment, prennent leur décision par un vote (...). Cela fait, le conseil (la boulè) soumet les inscrits à un examen [de vérification]. Leurs père (...) élisent les trois citoyens qu'ils estiment les plus honorables et les mieux à même de prendre soin des éphèbes (...). Ces chefs, après avoir réuni les éphèbes, commencent par faire avec eux la tournée des sanctuaires, puis se rendent au Pirée où ils tiennent garnison (...). Le peuple nomme aussi à main levée deux instructeurs et des maîtres qui leur apprennent à se battre comme hoplites, à tirer à l'arc, à lancer le javelot, à manœuvrer la catapulte. (...) Ils passent ainsi la première année de l'éphébie. La seconde année, une assemblée du peuple est tenue au théâtre et les éphèbes y sont passés en revue. Ils reçoivent alors de la cité un bouclier rond et une lance, effectuent des rondes militaires et tiennent garnison dans les forts (...). A l'expiration des deux années, ils sont désormais confondus avec les autres citoyens ».
(1) dème, plus petite division administrative de l'Attique.

Aristote, La Constitution des athéniens, 42, 1-5, vers 330 av. J.-C.


 

1)  Présenter le document (nature, date, auteur …)

Le doc. 1 est un texte de philosophie politique extrait de la Consitution d'Athénes, écrit par le philosophe Aristote au IVe siècle ave. J-C. A cette date, Athènes n’est plus la cité dominante qu’elle a été au Ve siècle ; la Grèce est en effet dominée par Philippe de Macédoine.

 

2) Expliquer ce qu'est un éphèbe et en quoi consiste l'éphébie.
A 18 ans, les fils des citoyens doivent suivre une formation militaire : ce sont les éphèbes. L’éphébie est donc le service militaire. L’éphébie est obligatoire pour pouvoir devenir pleinement citoyen. Elle concerne l'ensemble de la cité et comporte une dimension religieuse: elle commence par la visite des temples et précède l'entrée à l'ecclésia.
Chaque citoyen doit en effet participer à la défense de la cité et de la démocratie. La phalange (unité de combat ) composée des hoplites (fantassins) réunit des citoyens égaux qui combattent collectivement.

3) A quelle vérification peut procéder la Boulè ? Quel est le rôle de la Boulé dans les institutions athéniennes ?
La Boulé est chargée de vérifier si les jeunes éphèbes sont des enfants légitimes de citoyens. En effet, à Athènes, sont citoyens uniquement les enfants légitimes de coupes de citoyens. La Boulè est le conseil dont les membres sont désignés au sein de l’ecclésia. Les bouleutes préparent le travail de l’ecclésia.


 


Document 2

Discours de Périclès en 431 avant JC. (Éloge d'Athènes et de ses morts)

Au cours de la célébration des funérailles des soldats morts la première année de la guerre du Péloponnèse (Guerre contre Sparte), Périclès prend la parole.

Notre système politique n'a rien à envier aux lois de l'étranger. Nous sommes nous-mêmes des exemples non des imitateurs. Du fait que  chez nous les choses dépendent d'une majorité et non d'une minorité notre régime a pris le nom de démocratie. En ce qui concerne nos différends, l'égalité est assuré à tous par la loi et chacun obtient la considération en raison de son mérite, et la classe à laquelle il appartient  importe moins que sa valeur personnelle, enfin nul n'est gêné par sa pauvreté ni par l¹obscurité de sa condition sociale s'il peut rendre des services à la cité... La liberté est  notre règle dans le gouvernement et dans nos relations quotidiennes. C'est par nous-mêmes que nous décidons des affaires, que nous en faisons un compte exact. Pour nous la parole n¹est pas nuisible à l'action, ce qui l'est c'est de ne pas se renseigner par la parole avant de se lancer dans l'action....En un mot, je l'affirme, notre cité dans son ensemble est l'école de la Grèce.

Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse .

 



1) Présenter le document (nature, date, auteur …)

Le document est un texte extrait de L’histoire de la Guerre du Péloponnèse, écrite par Thucydide à la fin du Vè siècle av. J-C. Dans ce texte, Thucydide rapporte un discours prononcé par Périclès, un des plus importants hommes politiques de la cité d’Athènes


2) Relevez le passage dans lequel l'auteur définit le système politique d'Athènes.Quel principe politique définit-il ? Quels sont pour l'auteur, les mérites de ce système politique ?
Citation: « chez nous les choses dépendent d'une majorité et non d'une minorité ». Selon Périclès, le principe de la majorité caractérise l'organisation politique: ce sont les citoyens qui gouvernent.
Le régime politique d’Athènes repose sur la souveraineté des citoyens: les citoyens réunis en assemblée (l’ecclésia) décident des affaires de la cité. Athènes est une démocratie directe.

 
3) D'après vos connaissances, cette description de la cité d'Athènes et de son système politique est-elle exacte ou faut-il la nuancer ? (Argumentez en vous appuyant sur la leçon)
Les citoyens forment une minorité de la population de la cité (entre le quart et le tiers).
Les femmes n'ont pas de droits politiques mais jouent un rôle civique : elles transmettent le statut de citoyen par la filiation légitime et jouent un rôle important dans les cultes civiques, comme le montrent l'exemple des ergastines dans les Panathénées.
Les métèques sont des hommes libres, souvent d'autres Grecs, qui résident à Athènes. Ils payent un impôt particulier. Ils jouent un rôle important dans l'économie athénienne, notamment dans la marine, l'artisanat et le commerce.
Les esclaves sont de simples marchandises qui assurent les travaux agricoles, industriels ou dans les mines. Ils sont parfois domestiques. Ils peuvent être Grecs ou Barbares et sont souvent des prisonniers de guerres.
Enfin, au Vè siècle, Athènes est devenue une puissance impérialiste qui domine les autres cités grecques.

 

 


Document 3

" Thésée : [1]
Notre cité n'est pas au pouvoir d'un seul homme: elle est libre. Son peuple la gouverne: tour à tour, les citoyens reçoivent le pouvoir, pour un an [2]. Elle n'accorde aucun privilège à la fortune. Le pauvre et le riche y ont des droits égaux.
Le héraut Thébain : [3]
La cité dont je viens est gouvernée par un seul homme, et non par la foule. Personne ne la flatte ou ne l'exalte par son éloquence, personne ne la tourne ou la retourne selon son seul intérêt particulier [...] D'ailleurs comment le peuple, qui n'est pas capable de raisonnements droits, pourrait-il mener une cité sur le droit chemin? Un pauvre paysan, même instruit, en raison de son travail, ne peut consacrer son attention aux affaires publiques.

Thésée:
[... ] Pour une cité, rien n'est pire qu'un tyran. Sous la tyrannie, les lois ne sont pas les mêmes pour tous [...] l'égalité n'existe plus. Au contraire, sous le règne des lois écrites, pauvres et riches ont les mêmes droits. Le faible peut répondre à l'insulte du fort, et le petit, s'il a le droit pour lui, peut l'emporter sur le grand. La liberté, elle est dans ces paroles: "Qui veut donner à l'assemblée un sage avis pour le bien de la cité ?". Qui veut parler se met en avant, qui n'a rien à dire se tait. Peut-on imaginer plus belle égalité entre les citoyens?"

Euripide (480-406 avant Jésus Christ), Les Suppliantes, vers 404 et suivants ( date : environ 422 av. J.C.)
[1] Thésée : héros mythique d'Athènes ; [2] durée d'un mandat politique. [3] héraut thébain : messager de la cité de Thèbes. Rivale d'Athènes, Thèbes est gouvernée par un tyran.

 



1) Ce texte est un extrait d'une pièce de théâtre d'Euripide intitulée Les Suppliantes écrite vers 404.  Thésée, le fondateur mythique d'Athènes défend la démocratie face aux critiques d'un représentant d'une cité dirigéepar un tyran, Thèbes.

2) Quels sont les principes sur lesquels repose le régime politique athénien?
Selon Thésée, la démocratie repose sur deux principes fondamentaux : la liberté - par opposition à la tyrannie - et l'égalité, à la fois civile (isonomie) et politique entre les citoyens.

3) A quelles institutions athéniennes Thésée fait-il allusion ?
Thésée fait allusion à deux institutions d'Athènes : l'ecclésia (« Son peuple la gouverne ») et les magistratures annuelles par élection (stratège) ou tirage au sort (juges de l’héliée) (« tour à tour, les citoyens reçoivent le pouvoir, pour un an »).

 

 

4) Quels sont les défauts de ce système politique selon le Thébain? Ses reproches sont-ils justifiés ?
Le messager de Thèbes fait deux critiques à la démocratie athénienne : d'une part, les orateurs manipulent la foule des citoyens ; d'autre part, les citoyens ne peuvent pas réellement s'occuper des affaires publiques. Ces critiques sont en partie justifiées. Les démagogues utilisent  la démocratie à des fins personnels et tous les citoyens ne participent pas à l’ecclésia. Pour les encourager à venir à l’assemblée, Périclès a institué une indemnité (le misthos).
La cité est libre, elle n’est pas soumise au pouvoir d’un tyran. Dans la démocratie d’Athènes, les citoyens sont égaux en droit (isonomie) Chaque citoyen peut accéder aux fonctions publiques (magistratures, juges, etc.) Selon Périclès, Athènes est un modèle pour tous les autres Grecs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lila 11/11/2015 17:43

Resumer en quelques phrase les propos du texte

Lila 11/11/2015 17:42

Le discours d'aristote sur la democratie athénienne est-il neutre ou au contraire exprime t-il un point de vue personnelle?

Lila 11/11/2015 17:42

Le discours d'aristote sur la democratie athénienne est-il neutre ou au contraire exprime t-il un point de vue personnelle?

Présentation

Rubriques