Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 21:26

La lutte contre le changement climatique est un enjeu planétaire majeur qui dépend de manière déterminante des émissions de gaz à effet de serre. Avec une augmentation moyenne de 0,9°C au cours du XXe siècle, la France connait aussi un réchauffement. Dans le cadre du protocole de Kyoto, la France s’est engagée à stabiliser ses émissions des six principaux gaz à effet de serre au niveau de 1990 à l’horizon 2008-2012. En 2007, ses émissions étaient inférieures de 5,8 % à leur niveau de 1990. Les émissions des transports ont connu une forte hausse sur l’ensemble de la période (+19 %), alors que celles des autres secteurs sont en baisse. Dans le résidentiel-tertiaire (+6% sur la période), le changement de tendance visible en 2006 se confirme et l’amélioration s’accentue en 2007. Avec une baisse de 5% entre 1990 et 2007, l’Europe des 15 doit poursuivre son effort pour atteindre son objectif (-8 %). Industries productrices d’énergie et transports y poussent les émissions à la hausse.

Le protocole de Kyoto n’est toutefois qu’une première étape : pour limiter la hausse des températures moyennes de la planète à 2°C par rapport aux niveaux préindustriels, une diminution drastique des émissions des pays industrialisés d’ici le milieu du siècle s’avère nécessaire. Une négociation internationale est en cours et dans cette perspective, l’Union européenne a pris un premier engagement de diminuer d’au moins 20 % ses émissions à l’horizon 2020. Le gouvernement français y participe et s’est engagé à diviser par 4 ses émissions à l’horizon 2050. Déjà inscrit dans la loi d’orientation sur l’énergie, cet objectif est rappelé dans la loi de programme relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement.



CMPECF01315-copie-1.JPG

Source:
INSEE.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Rubriques