Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 13:17

La romanisation de la Gaule

1. Les 3 étapes de la conquête de la Gaule

- Au III°avJC, les Romains créent une province dans le sud de la Gaule : la Narbonnaise.

- De -58 à -52, César conquiert la majeure partie de la Gaule : reddition de Vercingétorix à Alésia.

- En 7-6 avJC, sous l’empereur Auguste, les peuples ligures des régions alpestres se soumettent.

 CEmpireRomain.jpg

2. Les facteurs de romanisation

La romanisation de la Gaule

- la romanisation par la citoyenneté : d’abord réservée à quelques privilégiés, mais accès ouvert (en servant dans l’armée ; 25 ans de bons et loyaux services ; affranchissement ; décision de l’empereur). La citoyenneté comprend des droits publics (voter, être élu à Rome, sacerdoces, procès criminels) et des droits privés (posséder, vendre, testament, mariage). Claude et Caracalla.

- la romanisation par l’urbanisation :

Création d’un réseau de routes à partir de Lyon (capitale des Gaules), création d’un cadastre. Construction de routes et ponts pour déplacement des armées et vie économique.

Création et développement des villes : la Gaule divisée en provinces administrées par des gouverneurs romains. La Narbonnaise + les 3 Gaules : La Lyonnaise, l’Aquitaine et la Belgique.

Vers 50, le tissu urbain est dense : plan quadrangulaire, magistrat, conseil municipal (décurions).

Les citoyens les plus riches font des dons pour bâtiments et organisation de fêtes (les évergètes, titres et privilèges en contrepartie)

- la romanisation par le culte impérial : les dieux indigènes sont absorbés par le panthéon grécoromain et le culte impérial (les divinités sont au service de l’empereur), organisé par les flamines, collèges de prêtres. Temple, calendrier, ex-voto.

- la romanisation des modes de vie : le latin, langue de l’administration ; le patronyme, les vêtements, les loisirs.

 

Saintes 

Saintes était la ville gauloise des Santons puis fut une ville gallo-romaine sous le nom de Mediolanum Santonum. Au Ier siècle, elle fut la capitale de la Gaule aquitaine, province de l'empire romain. Au IIIème siècle pour faire face aux invasions barbares, elle s'entoura de remparts dont une partie des pierres provenaient des monuments de la ville. Protection illusoire, la ville pillée déclina. Aujourd'hui, elle possède de nombreux vestiges dont l'arc de Germanicus dédié à l'empereur Tibère, son fils adoptif Germanicus et son fils Drusus ; un amphithéâtre, des thermes, des sarcophages, des colonnes...

 

  Autun

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Rubriques