Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

hellenisme_athena--deesse--hymne_S8_5Athene.jpg« Nous, économistes,, ne pouvons cacher notre stupéfaction et notre scandale devant le projet du Ministère de l’Éducation Nationale de supprimer l’Histoire et la Géographie comme matières obligatoires en Terminale Scientifique.

Alors que nous traversons la plus grave crise de l’après-guerre, il est clair que les leçons de la crise de 1929 ont largement servi à empêcher aujourd’hui que le pire ne se reproduise. C’est justement parce que certaines de ces leçons avaient été oubliées que la spéculation et les désordres financiers ont pu prendre une telle ampleur.

Plus profondément, nous pouvons chaque jour faire l’expérience de l’importance de l’Histoire et de la Géographie dans la pratique de notre discipline comme dans son enseignement. Les institutions sont toutes issues d’un cadre historique. La Géographie aussi, par l’étroite relation qu’elle étudie entre les hommes et leurs milieux naturels, entre les régions et les pays, nous est d’une constante, et particulière, utilité.

Rien ne serait plus faux de croire que les sciences sociales sont inutiles dans les carrières scientifiques. Les compétences requises sont appelées à être évolutives et intègrent des savoir allant au-delà du domaine de spécialisation.

Nous sommes issus, pour la plupart, de ce que l’on appellerait aujourd’hui une Terminale Scientifique. Jamais l’enseignement de l’Histoire et de la Géographie ne nous a semblé une quelconque perte de temps. Au-delà, parce que nous sommes au cœur des problèmes de la société, nous ne pouvons ignorer ce que nous disent l’Histoire et la Géographie en tant que citoyens. Au-delà d’une spécialisation nécessaire, ce sont des citoyens que l’on entend former dans le secondaire.

Nous demandons donc au gouvernement de revoir son projet et de rétablir l’Histoire et la Géographie dans les terminales scientifiques comme matière obligatoire. »



9 décembre 2009

SIGNATAIRES :

ANDREFF Wladimir, Professeur émérite, Université Paris-I. CHANTEAU Jean-Pierre, Maître de Conférences à l’Université de Grenoble-2 CHAVANCE Bernard, Professeur, Université Paris-7.
DURAND Cédric, Maître de Conférences, Université Paris-13
GODELIER Eric, Professeur de Gestion à l’École Polytechnique
HOURCADE Jean-Charles, Directeur d’Études, EHESS
JANY-CATRICE Florence, Maître de Conférences, Université de Lille-1.
LORDON Frédéric, Directeur de Recherches, CNRS
LABROUSSE Agnès, Maître de Conférences à l’Université d’Amiens.
MASSON André, Directeur de recherches CNRS et Directeur d’études EHESS
NIEDU Martino, Maître de Conférences à l’Université de Reims.
RAMAUX Christophe, Maître de Conférence, Université Paris-1
SALAMA Pierre, Professeur Agrégé, Université Paris-13
SAPIR Jacques, Directeur d’Études à l’EHESS.
SCHMÉDER Geneviève, Professeur des Universités, CNAM-Paris
SOBEL Richard, Maître de Conférences, Université Lille-1
THÉVENON Olivier, Chercheur à l’INED.
VAHABI Mehrdad, Maître de Conférences, Université Paris-8
WALLISER Bernard, Professeur, Paris School of Economics

http://blog.passion-histoire.net/?p=3812

Partager cette page

Repost 0

Présentation

Rubriques