Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Depuis la réunification allemande, la manifestation-hommage du deuxième dimanche de janvier continue à rassembler du monde. Dimanche 15 janvier, entre 15.000 et 80.000 personnes ont participé au défilé. Les Berlinois - curieux, en militants politiques ou en admirateurs - sont venus rendre une hommage sur la tombe de la révolutionnaire. Militante polonaise, fondatrice du SPDiL (Parti Socialiste de Pologne et de Lithuanie), elle émigre pour suivre ses études et s'intalle à Berlin.

Elle devient  la dirigeante incontestée de la gauche du SPD.  En août 1914, ell s'oppose au vote des crédits de guerre et s'engage dans le processus de regroupement menant en 1915 à la fondation de la ligue Spartakiste, qui se transformera en KPD (1918). Elle est incarcérée durant la guerre.  A la suite à l'échec de la tentative d'insurrection de janvier 1919, elle est assasinée après son arrestation,




Ce personnage mythique fascine encore comme en témoigne commémorations, articles ou BD:



Libération, "Ces rouges qui rêvent de Rosa..."

Née de la fusion des ex-communistes de l'Est et des dissidents socialistes, «Die Linke» se revendique de Rosa Luxembourg, et sert de modèle à la gauche radicale française.


 

La Révolution française vue par Rosa Luxembourg 

Le site Revolution Française.net signale la publication d'un article de Rosa Luxembourg paru en juillet 1883 dans la polonaise Sprawa Robotnicza (la Cause ouvrière) intitulé « Leurs âmes tremblent dès que l'on prononce ce mot : l'année 1793 ! » dans le dossier de L'Humanité du 15 janvier 2009 réalisé par Jean-Numa Ducange.











Jason Lutes, Berlin, la cité des pierres, Seuil, 2002.
'Berlin, la cité des pierres est la première partie d'un récit imaginé par Jason Lutes. Les personnages principaux de ce roman graphique, le journaliste Kurt Severing et l'artiste peintre Marthe Müller, évoluent au milieu d'événements historiques dramatiques, au temps des heures sombres de la république de Weimar. La Cité des pierres couvre une période de huit mois passés à Berlin, de septembre 1928 au 1er mai 1929, et reconstitue méticuleusement les espoirs et les combats de ses habitants, alors que leur futur semble s'obscurcir devant la montée d'une ombre menaçante [4è de couverture]

 

 


 Des texts de Rosa Luxembourg en ligne

Un texte célèbre: « L'ordre règne à Berlin »

Après la défaite de la « semaine spartakiste ».
Un article publié dans Die Rote Fahne, n° 14 (14 janvier 1919). Une traduction extraite de "Les Spartakistes, 1918 : l'Allemagne en révolution" présentée par Gilbert Badia, Paris, Julliard (Collection Archives).

 

Les Classiques des sciences sociales (Université de Québec)


L'Archive Internet des Marxistes

Partager cette page

Repost 0

Présentation

Rubriques